MISE EN PLACE DU PROJET

 

 

Je choisis de réaliser ce projet avec une activité technologique relativement simple, où la plupart des milieux et des points techniques étaient connus par les élèves, la rédaction d’un compte rendu en anglais étant l'un des objectifs de cette séance. Elle eu lieu au mois de mars avec mes élèves de 1ere STL BGB et porta sur l’étude du genre Vibrio.

 

 

J’avais déjà parlé de ce projet aux personnes concernées au mois de janvier, et tout le monde fût intéressé. Nous avons ainsi commencé à le préparer bien avant le jour de l’activité, ce qui nous laissa le temps de faire les choses sereinement.

 


Nous nous sommes rencontrés à plusieurs reprises tous les quatre pour le mettre en place. Je leur ai soumis mes idées. Nous en avons discuté puis sommes tombés d’accord sur l’organisation :


- les pré-requis nécessaires à la réalisation de l’AT par les élèves seraient vus pendant les cours d’anglais, ce qui leur permettrait de préparer l’activité,


- les élèves auraient pour objectif de rendre un compte rendu entièrement rédigé en anglais  en fin de séance     (les dictionnaires français-anglais seraient autorisés),


- durant l’AT Mme Feracci et M. Drury seraient présents pour les aider dans la rédaction de leurs comptes rendus,


- les points techniques seraient évalués par le professeur de Microbiologie,


- les comptes rendus seraient corrigés en même temps par le professeur de microbiologie et la professeure d’anglais.

 


Les différents documents nécessaires pour cette AT étudiés avec Mme Feracci en cours d’anglais ont préalablement été traduits. J’avais rédigé les nouvelles fiches techniques ainsi que le protocole en français. Pour traduire le plus rigoureusement possible ces documents nous avons travaillé à plusieurs reprises tous les 4, Mme Feracci et M. Drury apportant leurs connaissances en anglais, et M. Buquet, M. Drury et moi-même nos connaissances scientifiques.

 

→ Fiche technique : peptone water


→ Fiche technique : TCBS medium


→ Protocole

 


Un article déjà rédigé en anglais fit également parti des documents à étudier en cours. Nous l’avons minutieusement analysé afin d’expliquer chacun des points scientifiques à Mme Feracci pour qui la microbiologie était une découverte. A travers celui-ci les élèves pourraient étudier le genre bactérien Vibrio, avec ses caractéristiques de genre, puis plus particulièrement l’espèce Vibrio Cholerae.


→ Article

 


L’analyse de ces différents documents devait permettre aux élèves d’avoir le jour de l’AT suffisamment de vocabulaire pour rédiger un compte rendu entièrement en anglais.

En procédant de cette façon les élèves arriveraient en AT en ayant les pré-requis nécessaires au bon déroulement de l’activité :


-  Fiches techniques des nouveaux milieux


-  Connaissances des caractéristiques de ce genre bactérien


-  Protocole de l’AT


-  Vocabulaire scientifique